Dans notre magazine d’hiver, nous vous avions annoncé la sortie de nos cafés « zéro déchet » plus-que parfaits. Dans ce numéro, nous vous présentons à présent nos nouveaux biscuits, sélectionnés par nos clients ambassadeurs lors d’un processus participatif.

Les biscuits sont faits à la main par Stéphanie à Bousval (Wallonie) !

Résultat : des biscuits locaux et en circuit court, pour tous les grands et les petits gourmands!

Notre nouvelle partenaire de biscuits, Stéphanie, la créatrice des biscuits les Boudines, a répondu à nos questions afin que vous puissiez mieux découvrir qui se cache derrière ce fabuleux projet !

 

 

 

 

INTERVIEW DE STEPHANIE, CREATRICE DES BOUDINES

  • Peux-tu nous dire qui tu es en quelques mots ?
Stéphanie, Créatrice des Boudines !

J’ai grandi entre Thuin et Bruxelles, suite au divorce de mes parents. Ce qui m’a permis, très jeune de voir qu’il existait plein d’univers différents au sein d’un même pays. La semaine dans une école provinciale de petite taille et le week-end à Schaerbeek dans toute sa multi-culturalité. Par la suite, j’ai fait des études à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles en communication visuelle. Ce qui me permet aujourd’hui d’être autonome sur le graphisme des Boudines. Je suis une passionnée de tout, de technologie à l’artisanat. Professionnellement, j’ai toujours recherché la créativité, l’innovation et l’amélioration continue. Les Boudines en sont un bel exemple, mixer artisanat avec des méthodes et des ingrédients moins classiques, tout en innovant sur le packaging et le concept du projet.

  • Pourquoi avoir choisi de te lancer dans cette aventure ?

J’étais une jeune maman de 33 ans et travaillais comme responsable qualité dans une société de traduction. Cette société avait été reprise par un fond d’investissement et avait perdu son intérêt pour la qualité et l’innovation.  « Vendre à tout prix » : voilà ce que nous ressentions continuellement. Petit à petit, j’ai perdu foi en l’humain. Une perte de sens complète est apparue. Je ne savais pas pourquoi je venais travailler. J’ai cherché un autre job, mais j’ai réalisé que les autres entreprises fonctionnaient comme ça aussi. J’en étais venue au point où je prenais ma voiture le matin en espérant qu’un camion me rentre dedans… Alors que j’avais un enfant de 2 ans et demi. Je ne voyais plus aucune porte de sortie. Un jour, mon médecin m’a interdit de retourner au boulot. Je n’arrivais parfois plus à sortir de mon lit, je me sentais vide et détruite à l’intérieur. J’ai donc décidé de quitter mon job..

  • Comment t’es venue l’idée de créer ces biscuits ?

C’est à ce moment qu’on m’a proposé de préparer des gâteaux pour un anniversaire auquel seraient présents des enfants intolérants notamment au lactose et au gluten. Un vrai challenge ! J’avais toujours fait beaucoup de pâtisserie, mais à mes yeux, c’était juste une passion. Je n’avais jamais envisagé d’en faire mon métier. Ma place était à un bureau, avec des tâches intellectuelles. La décision est prise, pas de douceurs inaccessibles à certains participants ! Les enfants doivent pouvoir partager dans les jeux mais aussi l’alimentation, c’est fondamental pour les aider à devenir les citoyens de demain !

 

  • Quelles sont les caractéristiques particulières de tes petits biscuits ?

Bon pour la Nature et les Bambins, Les Boudines propose une alternative biologique et artisanale aux collations industrielles pour enfants. Mais pas que ! Les Boudines, ce sont des recettes développées pour être un plus nutritionnel dans la journée de nos bambins, conçues à partir des ingrédients les plus bruts possibles comme les amandes et les noisettes non-émondées et du sucre de canne non-raffiné. Les biscuits les Boudines permettent de ne plus devoir se séparer au moment du goûter suite aux intolérances alimentaires des uns et des autres. C’est un biscuit gourmand et sain, qui rassemblera l’ensemble des parents et copains, grâce aux ingrédients de qualité et « sans poudre de perlimpinpin » !

  • Est-ce que c’est juste pour les enfants ?

Le projet de départ était effectivement plus à destination des enfants mais… Les parents, grands-parents, cousins, tatis,… raffolent aussi des saveurs des Boudines. Finalement, les Boudines sont pour la part d’enfant qu’il reste en chacun de nous !

  • Où fabriques-tu ces biscuits ?

Dans un atelier qui s’appelle « La Cabane » à Bousval. Je partage les locaux et la cuisine avec d’autres «food entrepreneurs», (actuellement ; les boîtes repas Little Green Box et les chocolats Kako) . C’était un critère important pour moi. Je voulais travailler avec d’autres personnes, ce qui permet de partager le matériel, les infrastructures, les coûts. La portée écologique de mon projet passe aussi par là. Et puis, ça permet de vivre l’aventure du partage et de l’émulation des différents projets.

 

Finalement, les Boudines sont pour la part d’enfant qu’il reste en chacun de nous !

 

  • Quelles valeurs souhaites-tu véhiculer à travers ce projet?

C’est un projet qui s’est construit autour de valeurs écologiques et citoyennes fortes. Au travers de chaque facette du projet, de la composition au conditionnement, Les Boudines sont ancrées dans l’univers écologique que je souhaite pour demain : pas d’emballages inutiles, des ingrédients uniquement d’origine végétale et biologique, pas de gaspillage alimentaire, le respect des consommateurs.

  • Pourquoi avoir choisi le nom « Les Boudines » ?

Les Boudines, avant même d’avoir les recettes était pour moi, une évidence. C’est un clin d’oeil à mes origines wallonnes ! La « boudine », c’est le terme employé familièrement pour nommer le petit ventre rond des enfants.Pourquoi les Boudines ? Car c’est pour toutes les boudines.

  • Que conseilles-tu aux gourmands qui dégustent tes délicieux biscuits? Avec quoi ou quand devraient-ils les savourer ?

C’est l’en-cas idéal pour la récréation de 10h et 16h, accompagné d’un fruit. Il est encore plus savoureux transporté dans une boîte à collations rigide, qui évitera le retour à la maison de biscuits cassés… ah ? Vos enfants ne laissent pas les biscuits cassés dans leur cartable ? Mais évidemment, pour les grands enfants, accompagné d’un thé ou d’un café pour une petite pause pleine d’énergie réconfortante, c’est parfait aussi !

  • Pourquoi as-tu décidé de te lancer dans l’aventure avec Sequoia et leurs clients « ambassadeurs » ?

Avouons-le… J’adore les challenges et la nouveauté, j’ai donc directement été séduite ! Mais, le projet de Sequoia correspond aussi complètement à mes valeurs. J’ai découvert grâce à cette expérience que l’on pouvait être une structure plus grande mais travailler en accord avec des valeurs humaines et écologiques importantes. C’est aussi une belle rencontre humaine avec les ambassadeurs du projet et les équipes de Sequoia !

Notre matinée avec nos clients « ambassadeurs » qui ont choisi les meilleurs biscuits !
Laissez-nous un petit commentaire

Il n'y a pas de commentaires

Participez à la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *