Le printemps est là et l’été approche à grand pas … Et avec eux, bains de soleil et sorties en nature n’attendent que nous. Oui mais pas sans protection de la peau ! Dans cet article, nous mettons en lumière les crèmes solaires : comment, pourquoi, pour lesquelles opter ? On vous dit tout pour bien vous protéger en ce printemps été !

 

Le soleil, ami ou ennemi ?

C’est prouvé, le soleil rythme nos cycles biologiques et intervient dans notre équilibre psychique. Il joue sur l’humeur, le sommeil, etc. Il renforce notre système immunitaire et agit sur la synthèse de la vitamine D qui fixe le calcium sur les os. Si les bienfaits du soleil sont indéniables, ses méfaits sont désormais bien connus. Il est indispensable d’en prendre conscience et de les prévenir.

 

Les fameux UV, qui sont-ils ?

Les rayons ultraviolets sont des rayons électromagnétiques provenant du soleil. Les UV ne représentent que 5 % du rayonnement solaire reçu sur la terre mais sont très puissants. Il en existe 3 sortes : les UVA, UVB et UVC.

Alors que les UVC sont arrêtés par la couche d’ozone, ce n’est pas le cas des UVA et UVB.

Actifs durant toute la journée, les UVA pénètrent en profondeur la peau en attaquant les tissus élastiques et peuvent occasionner des dommages cutanés et accélérer le vieillissement de la peau. Ces rayons provoquent alors des brûlures, des rides, des tâches brunes, des lésions cutanées précancéreuses et certains cancers de la peau.

Les UVB forment une petite tranche du rayonnement ultraviolet. Ils suscitent un bronzage plus lent mais plus durable. A forte dose, les UVB brûlent la peau et endommagent la couche superficielle de l’épiderme, provoquant des brûlures et certains cancers.

L’intensité du soleil s’exprime sur une échelle de 0 à 16. Plus l’indice UV est élevé, plus des expositions fréquentes et prolongées sont dangereuses. C’est pourquoi l’application d’une protection solaire adéquate est extrêmement importante pour réduire l’exposition de la peau aux UV. Elle fonctionne comme un filtre contre les ultraviolets.

 

Pourquoi favoriser les crèmes solaires naturelles aux conventionnelles ?

Pour notre santé

Les crèmes solaires conventionnelles sont composées de filtres chimiques contenant des molécules à base de carbone qui protègent des rayons UV. Leurs molécules organiques pénètrent l’épiderme et sont soupçonnées d’être des perturbateurs endocriniens. Des études montrent que ces molécules se retrouveraient même dans le lait maternel.

Les filtres minéraux, quant à eux, restent en surface de la peau et réfléchissent les rayons UV (comme des miroirs) ce qui en fait une crème naturellement hypo-allergénique avec une action instantanée. Pas besoin d’attendre avant d’être protégé contrairement aux crèmes solaires à filtres chimiques qui ont un temps d’attente de 30 minutes avant d’être efficaces.

Pour notre planète

Chaque année, entre 6.000 et 14.000 tonnes de produits solaires se libèrent dans les océans et se déposent sur les massifs coralliens entrainant leur décoloration et donc, leur destruction. Une catastrophe écologique quand on sait que les coraux sont l’un des écosystèmes majeurs de la planète. Un désastre qui a des répercussions sur toute la biodiversité marine. Certains états ne restent pas insensibles face à cette tragédie. Nombreux sont ceux qui interdisent l’utilisation de produits solaires à base de filtres chimiques sur leurs plages (ex. : Hawaii, Costa Rica, Guatemala, Australie, etc.).

                                 

FILTRES CHIMIQUES
– Perturbateurs endocriniens
– Protection efficace UVB+UVA
– Parfums fleuris
– Textures fluides mais efficacité après 30 minutes
– Textures hypo-allergéniques mais filtres pro-allergisants (soleil)

                             

FILTRES MINÉRAUX
– Non perturbateurs endocriniens
– Protection efficace UVB + UVA
– Parfums doux et neutres
– Textures agréables, efficacité immédiate. Ne collent pas.
– Naturellement hypo-allergéniques

Laissez-nous un petit commentaire

Il n'y a pas de commentaires

Participez à la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *